logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

16/04/2013

Marie-Louise Taos Amrouche

482203_10151528048989571_2106180368_n.jpg


Taos, fille de Fadhma Aït Mansour Amrouche et sœur de Jean Amrouche, est la romancière algérienne moderne. Son premier roman, Jacinthe noire, est publié en 1947. Son œuvre littéraire, au style très vif, est largement inspirée de la culture orale dont elle est imprégnée, et de son expérience de femme. En signe de reconnaissance envers sa mère, qui lui a légué tant de chansons, contes et éléments du patrimoine oral, elle signe Marguerite-Taos le recueil Le Grain magique, en joignant à son prénom sous lequel sa mère avait reçu le batême catholique .

Parallèlement à sa carrière littéraire, elle interprète de très nombreux chants amazigh, qu'elle tient de sa mère. Ces textes sont par ailleurs traduits par son frère Jean. Douée d'une voix exceptionnelle, elle se produit sur de nombreuses scènes, comme au Festival des Arts Nègres de Dakar  en 1966. Seule l'Algérie lui refuse les honneurs : elle n'est pas invitée au Festival culturel panafricain d'Alger en 1969. Elle s'y rend tout de même pour chanter devant les étudiants d'Alger.

Taos Amrouche a participé à la fondation de l'Académie beerbère de Paris  en 1966. Elle fut l'épouse du peintre francais André Bourdil ,

 

 © Mohamed El Jerroudi

 

 

 

Commentaires

Je constate que le fond de votre billet est très pertinent. Désormais, je figurerai parmi vos plus fidèles lecteurs. On se retrouve à très bientôt. Marc-Antoine

Écrit par : terance | 27/03/2014

Je trouve que c'est ce genre d'écrivain qu'il faut pousser à aller au bout du monde. Elle est comme un réservoir de traditions et de moeurs de son pays.

Écrit par : Martine | 03/07/2014

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique