logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

27/01/2011

Quand la rue dit son dernier poème.

2846784.jpg

En démocratie les misérables votent librement pour enrichir leurs élus. En dictature les élus font voter librement les misérables. Dans les deux cas, il semble qu’il faut bien qu’il y ait des imbéciles pour que les malins puissent vivre.

Dans tous les cas, les malins s'en sortent, les "malins" aussi au sens étymologique du mot...Quant à l'ironie grinçante de la dictature qui fait voter "librement" les misérables... cela fait froid dans le dos!  Un ami poète m’a dit : En tant que poètes et intellectuelle, le poète à pour devoir de dénoncer l’ensemble des mots de nos sociétés dont lui-même est souvent touché par la censure. – c’est vrai. ?  Dis-je à mon voisin qui n’a jamais été à l’école.

Ce dernier me répond :- Qui a dit qu’il va changer le monde. Ce n’est pas  moi en tout cas cher poète. Ce ne sont pas tes poèmes qui chantent faux cher poète qui feront de toi un poète. La dignité réside dans la bouche des peuples. Ces peuples qui hurlent leur dignité dans la rue. Ce sont eux qui sont les vrais poètes..!

 

©Mohamed El jerroudi

facebook dans tout ce grabuge....

 

18/01/2011

Les 'Editions du Cygne.

 

1couv_eljerroudi.jpg

 

L'encre de Mohamed El Jerroudi est brûlante, elle dessine des mots, fait danser l’âme, raconte « comment le temps nous dévore et nous déshabille devant la mort », mais aussi , avant l’inéluctable, célèbre la vie et la beauté.
Livre de silence, de recueil

lementoque dans un langage fluide comme un sang vivant, une spiritualité berbère étrange, émouvante, proche de la terre et du ciel.

Jean Botquin

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 173344_1074566742_2081531_n.jpg

 

 

Mohamed EL JERROUDI est né au Maroc à Béni Sidel (RIF) en 1950. Il séjourne actuellement à Tétouan. Professeur de français, de 1972 à 2010. Il mène une vie très active, dès 1976, dans le domaine des arts plastiques et littéraires (conférences, écrits et poèmes dans la presse marocaine,...). Poète marocain de langue française, il publia un premier recueil en 1998 Le silence décrit (La croisée des Chemins, Casablanca). Poète majeur mais atypique, il ne fait partie d’aucune école. Profondément épris de liberté, il exprime une pensée universelle ouverte à tous ceux qui placent l’être humain et ses valeurs au-dessus des particularismes du monde.

 

©  Mohamed El jerroudi

11/01/2011

La civilisation cherche encore une grotte

Lascaux_taureaux.jpg

Toute l’histoire de l’art et la pensée contemporaines sont dans Lascaux et dans la Préhistoire .Si c’est le cas, je voudrais bien savoir qui est le plus civilisé .Nous ou les hommes de la Préhistoire. ? Ne me dites pas en tout cas que nos voitures ou autres gadgets dernier cri sont la preuve que nous sommes les supérieurs. Non. Je n’y crois pas. !

 

Et cette question méritait d'être posée. L'homme moderne pense être au centre du monde, il a pris, intellectuellement parlant, la place du soleil et la terre ne le retient que si peu. Que ce soit à Lascaux ou dans le Tassili, des êtres humains ont dit l’essentiel avec du sang, des sèves et de la terre broyée . Nous avons prdu la vue, l’écoute et la poésie devrait être un de ces fils sacrés qui nous relie non seulement à eux, mais tout ce que nous pressentons sans pouvoir l’exprimer.. !

La civilisation n'est pas une question d'avancée technique ou de modernité, mais d'âme et de spiritualité. Nous ne sommes que les résidus de l'Homme Préhistorique....où nous arrêterons- nous ?

Question inquiétante , car il s’agit de ce qui est civilisé et de ce qui ne l’est pas .

 

La civilité manque de spontanéité. La civilisation cherche encore une grotte.

©Mohamed  El jerroudi

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique