logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

23/08/2008

La route du mensonge

medium_mensonge.jpg

Je veux bien oublier
mes sept péchés

Les arbres fruitiers
refusent d'abandonner
leurs feuilles mortes
sur un sol embrasé

L'adieu est un couteau
son cri
a déchiré sa langue

Et ses mots sont restés
debout sur un feu
venu hors du temps

Faut-il emprunter
la route du mensonge
pour rencontrer par hasard

Des réponses
plus dures
que le venin...?



©Mohamed El jerroudi

Commentaires

Juste saluer ton poème en faisant très attention de ne pas me blesser. Il est tranchant comme une lame.

Trop tard... ! Je meurs.

Écrit par : monique | 08/06/2008

Des mots tranchants pour un au revoir!
Bonne vacances.

Écrit par : cristina | 08/06/2008

Bon voyage Mohamed et j'attend ton retour pour de nouveaux et beaux poèmes.
A bientôt.
Amitiés.

Écrit par : Sylvie | 09/06/2008

La route du mensonge est si bien personnifié dans ton image! un cercle vicieux...de bonnes vacances aux jours souriants!

Écrit par : manuela | 10/06/2008

suis-je arrivée en retard pour l'embrassade?
je viens à peine de découvrir que ça doit déjà fermer... quel dommage!
j'ai le chic de ne saisir de l'instant que le souvenir :))
vivement le retour :)

Écrit par : waaayli | 10/06/2008

Vraiment très poignants tes poëmes.
Merci d'exister .
On peut me lire aussi sur
www.poete.org/mulyss2

Écrit par : makhlouf | 11/06/2008

Bonnes vacances Mohamed, reviens-nous avec tes muses chargées de vitamines et dorées par le soleil...

A Bientôt ami...

Écrit par : Crabillou | 14/06/2008

bonnes vacances
bernadette

Écrit par : bernadette | 16/06/2008

tous se que tu écris est beauuuu....

bonne vacancessssss...

Nolé..

Écrit par : Nolé | 16/06/2008

bonnes vacances Mohamed

Écrit par : agathe | 17/06/2008

bonnes vacances et bonne route sur celle de la vérité que dieu te garde !!! amités phil

Écrit par : le baladin | 21/06/2008

amitiès et reposes toi bien !

Écrit par : ventdamont | 23/06/2008

C'est quoi cette peinture ?

Écrit par : alo | 28/06/2008

alo
T'as pas besoin de te casser la tête...

Cette peinture est un mensonge le blog aussi.
Bonne vacances.

Écrit par : Mohamed El jerroudi | 28/06/2008

Bonjour ami poète du bout du monde (enfin pour moi qui t'écris de ma petite Belgique). Je suis ravie de compter parmi mes amis sur Facebook et te félicite pour ce blog dédié à la poésie, art difficile pour lequel j'ai beaucoup de respect. Bonnes vacances.

Écrit par : Dominique | 29/06/2008

Bonjour,


J'étais à la recherche sur google de blogs de poésie marocaine, et je suis tombée sur le vôtre,
j'ai été touchée par votre style et vos mots, vous ne blablatez en aucune façon, vos mots sont
beaux, touchants et sincères et dignes d'un Poète au sens noble du terme.

Puis-je me permettre de vous inviter sur www.couleurs-maghrebe.com

un site marocain tout nouveau qui n'apparaîtra dans les moteurs de recherche que la semaine prochaine sur google,
Passionnés, mon mari et moi par la poésie et l'écriture, nous tenons à y lire des textes écrits avec coeur.

Je vous prie d'accepter mes sincères salutations.



Sawsan.

Écrit par : Sawsan | 04/07/2008

Toujours de très beaux textes, et dessin, c'est très agrèable de te lire, les journées commences avec de belles pensées.....

Nolé...

Écrit par : Nolé | 06/07/2008

De la magie, simple qui m'envahit, j 'hume ce vent léger qui erre dans tes vers que je sens avec plaisir!
J' ai aimé!

Écrit par : Mohammed | 06/07/2008

Bonnes vacances à toi troubadour de notre temps! Reviens nous bientôt!

Écrit par : fleurbleu | 07/07/2008

Mohamed, que tes vacances adoucissent ta révolte. Puisses-tu nouer tes sandales au bord des oueds dans la fraîcheur de l'ombre et marcher sous les palmes de la tendresse retrouvée...

Écrit par : Jean Botquin | 08/07/2008

Je passais pas là ..... magnifique ... merci ... et bonnes vacances

Urga *

Écrit par : Urgania | 13/07/2008

"Merci infiniment Mohamed pour vos encouragements, ça fait super
plaisir ! ... je suis autodidacte et suis très fière de cela mais j'ai du
mettre les bouchées double et me décarcasser comme une bête pour pouvoir
atteindre hamdool'illah le niveau que j'ai atteint aujourd'hui, je ne
dis pas que j'y suis, bien au contraire, chaque jour apporte son lot de
tracas et de solution à trouver et à gérer et donc au quotidien des
défis nouveaux ...et oui, comme vous le dites si bien, faire bouger les
choses est un objectif en soi à relever chaque jour... merci encore et à
très bientôt inshallah!

myriam fartas
G r a p h i s t e / D e s i g n e r"

Écrit par : myriam | 14/07/2008

" Les arbres aussi pleurent la nuit
Ils me l'ont dit mais il ne faut pas le répéter..." in "Mélancholia si", laurence Bouvet.

Merci pour le commentaire humble et juste. Message à lire dans le silence. A tout bientôt en poésie.
Laurence.

Écrit par : Laurence Bouvet | 14/07/2008

Un jour, je m’enfanterai dans un cri
Si impérieux, si radical,
Que mon vertige d’être se taira.

Je hurlerai comme on crache
Sur des aubes de renoncement
Et ma voix trouvera la voie
Pour enflammer les étoiles.

Il me faut exploser dans un éclat
Aux conséquences irréversibles.
Stopper l’érosion du silence
Cesser de vivre en apnée

Je veux Renaître enragée !

(c) Frédérique Longrée

Écrit par : Frédérique Longrée | 14/07/2008

Madame, Monsieur,

Cher/e ami/e,





Le moment est venu de vous dire « au revoir ! ».



Merci vivement pour votre attention et votre sympathie, tout au long de ces quatre années.



Vous aurez, j’en suis sûr, un excellent contact avec le Délégué Wallonie-Bruxelles qui sera au Maroc à partir du mois de septembre prochain. Il s’agit de DANIEL MENSCHAERT.



Il a commencé sa carrière comme enseignant d’éducation civique. Il a présidé le Conseil de la Jeunesse en Belgique francophone. Il a été directeur du Bureau qui gère, à Bruxelles, les échanges internationaux des jeunes, porteurs de projets. Il vient de Varsovie (Pologne) où il est Délégué depuis quatre ans.



Son adresse électronique sera : menschaert@walbruma.com



Il aura votre adresse mél, ainsi le lien ne sera pas rompu.



Pour ma part, j’irai en Tunisie, comme Délégué.



Si vous souhaitez recevoir – de temps à autre – quelques nouvelles de ce pays, je vous propose d’écrire un message rappelant vos noms et qualités à mon adresse tunisienne : soil.walbru@gnet.tn



Je pourrai ainsi enregistrer votre adresse mél dans mon nouveau carnet d’adresse.



N’hésitez pas à joindre à ce message les noms (et adresses mél ?) de vos amis et connaissances en Tunisie qui pourraient s'intéresser à la coopération bilatérale avec la Wallonie.



Je vous souhaite le meilleur et espère vous revoir à la faveur d’un prochain séjour dans votre passionnant pays. Et faites-moi signe si vos pas vous conduisent à Tunis !





Daniel Soil

Conseiller Wallonie-Bruxelles

Rabat

Écrit par : Daniel Soil | 14/07/2008

Cher Mohamed, juste un poème!

POSTLUDIUM

A Audrey Baschet

« Isole che ho abitato
verdi su mari immobili »

(Îles que j'ai habitées
vertes sur des mers immobiles.)

Salvatore Quasimodo

Terre ludique,
Terre où mes rêves jouaient
Avec les eaux azur
De la fontaine !...

C’est l’été !

Un couple vif de pies
En robe du soir et foulard de soie blanche
Règne sur le jardin
De Boulouris.

Elles font la guerre acharnée
Aux jeunes écureuils
Duveteux comme des nuages.

Le matin, les yeux encore fermés,
Assiste inquiet à ce duel sans merci.

J’attends l’armistice,
La concorde aux yeux bleus.

Je reprends la lecture de Quasimodo…
Les voix intérieure d’une paix anxieuse
Déversent le ciel rose sur mon cœur !

Mouvement profus et insaisissable
Du monde !

Douce inclinaison de l’allée
Qui mène à la mer imperturbable

Là où les Parques filent
Sous le chant obstiné de la brise
La laine vierge de mon linceul !

Athanase Vantchev de Thracy

Paris, le 15 juillet 2008

Glose :

Postludium ou postlude (n.m.) : pièce musicale composée pour conclure une œuvre vocale ou instrumentale (opposé à prélude ou preludium).

Salvatore Quasimodo (1901-1968) : poète italien. Marqué par son enfance sicilienne, il apprit seul sur le tard le latin et le grec. Présenté par Vittorini à la revue Solaria, il publia des poèmes (Acque e terre, 1939 ; Oboe sommerso, 1932) qui en firent un représentant de l’hermétisme florentin. A cette poésie précieuse et belle s’ajoutèrent la nostalgique Ed è subito sera (1942), et, après la guerre, un engagement dans l’histoire et un lyrisme plus ample, illustré entre autres par La vie n’est pas un rêve (1949) et La Terre incomparable (1958). La critique s’accorde aujourd’hui à reconnaître pour son chef-d’œuvre sa traduction des Lyriques grecs (1940). Prix Nobel de littérature 1959.

Écrit par : Athanase Vantchev De Thracy | 15/07/2008

Bonjour Mohamed,

J'ai enfin pu découvrir ton poème, ainsi que ton dessin ; j'aime beaucoup les deux, ils sont très profonds et soulèvent l'émotion.
J'ai peut-être oublié de te dire qu'il y avait un thème spécifique, pour les oeuvres à envoyer, celui de mon roman, et de tous les sujets qui y sont abordés, mais il s'avère que ton poème est tout à fait dans l'esprit du roman, il reflète étrangement les pensées de mon personnage principal.

Voici le lien vers les galeries de poésie et de dessins :
http://www.sophiabalestri.com/arts/index.htm

A très bientôt,
amicalement,

Sophia.

Écrit par : Sophia Balestri | 15/07/2008

Bonjour Mohamed,

J'ai enfin pu découvrir ton poème, ainsi que ton dessin ; j'aime beaucoup les deux, ils sont très profonds et soulèvent l'émotion.
J'ai peut-être oublié de te dire qu'il y avait un thème spécifique, pour les oeuvres à envoyer, celui de mon roman, et de tous les sujets qui y sont abordés, mais il s'avère que ton poème est tout à fait dans l'esprit du roman, il reflète étrangement les pensées de mon personnage principal.

Voici le lien vers les galeries de poésie et de dessins :
http://www.sophiabalestri.com/arts/index.htm

A très bientôt,
amicalement,

Sophia.

Écrit par : Sophia Balestri | 15/07/2008

salut Mohamed
chaque coin de larache te passe le bonjour... et surtout le balcon d’atlantique

La poésie est une lettre d'amour adressée au monde.
merci les poètes


Sanaa

Écrit par : Sanaa | 16/07/2008

très heureux de connaître un poète, nouvel ami de ce monde enchanté du sentiments et de la mystique-
" quant à vous
poètes de ces temps de lucre
vendeurs de poésie
en petites tranches d'émotion
en petits sachets d'érotisme
mystiques à cœur de fausset
n'arrivant pas à la cheville d'Al Hallaj
grands démissionnaires de la lutte de nos peuples
vous
camouflant votre impuissance
derrière les théories ronflantes du Grand Art
complexés jusqu'à la moelle
par les reflets vacillants
d'une littérature qui se meurt
sur les rives de la Seine
ou de la Tamise
j'empaille vos écritures
dans le musée de mes anciennes illusions
et je tends la main
à mes frères combattants
ceux qui comme Maïakovski
et Nazim Hikmet
savent de quel tocsin les mots sont capables
quelle terrible vérité et quel amour véhicule le poème
quand c'est le peuple qui le dicte ".

A. Laâbi, " Albatroz ", décembre 1987.

Écrit par : Eric Dimitry Znamensky | 16/07/2008

Merci à toi poète, homme de l'Aube !

Eric

Écrit par : Eric Donfu | 16/07/2008

Je te remercie Mohamed.
Si tu me lis j'espère que tu ne seras pas déçu
Biz
Béa

Écrit par : Béatrice Riot | 16/07/2008

Bonjour Mohamed
Très gentil à toi de m'avoir accueilli parmi les amis Facebook.
Et vraiment heureux de faire connaissance avec un poète.
Mille amitiés à toi également

Michel

Écrit par : Michel Bero | 16/07/2008

et soudain le vent se leva, la trace de mes pas sur le sable s'effaça..
étais-je mort ou dormais-je ?
je ne le sus que quand je sentis tes lèvres sur les miennes..
ce n'était que le rêve d'une absence..

Écrit par : Jean-louis Boegaerts | 16/07/2008

Merci pour ton salut ami nomade, que je te renvoie bien amicalement.

Écrit par : Johanna Vaude | 16/07/2008

La vie sans poésie ne serait qu'une pale existence...

Écrit par : Yannick Comenge | 16/07/2008

L'influence des sentiments dans vos poésies m'a fait eclaircir le jour...

Enchantée de vous reconnaitre. Cordialement.

Canan

Écrit par : Canan Dinçer | 16/07/2008

J'ai un peu perdu le fil par une absence prolongée... et en lisant tout les commentaires je ne sais plus si on te retrouvera sur Blog50.
Pour ma part j'apprécie vraiment ta poésie et il est regrettable que l'on puisse te copier bien que tu sois sous copyright international.
Bonne soirée et à+.
Michel

Écrit par : Michel | 18/07/2008

du grand art! Je m'incline!

Écrit par : folflo | 19/07/2008

être poète
C'est garder ses dix ans
Tout en faisant sienne
La langue des autres
Et tout le noir
Qu'ils transportent
Sans le savoir.

Parole de GUILLEVIC 28.12.92

la poésie, c'est la recherche
Passionnelle et comblée

De quelque chose que l'on sait
Ne jamais atteindre.

01.01.95

Écrit par : marie-thé | 21/07/2008

Bonnes vacances et ressourcer vous
pour d'autres belles poésies !

Je vous souhaite tout le bonheur
en ce repos ailleurs .

Françoise !

Écrit par : françoise la comtoiseg | 22/07/2008

c'est avec plaisir que je découvre ton blog... un poème tranchant qui permet de réfléchir sur les entre lignes et els dénonciations que je crois deviner... Aussi, c'est avec malice que je te propose que l'on se mette en liens... passe de bonnes vacances et tiens moi au courant pour le lien en laissant une trace sur mon blog... @ très vite

Écrit par : sam | 22/07/2008

Merci de ton commentaire... se met on en lien alors ? tu as beaucoup de talent aussi... @ très vite

Écrit par : sam | 22/07/2008

Blog en vacances... mais reviens-nous vite avec tes poésies pleines d'émotion et qui sonnent si justes.
Bonne vacances Mohamed.
Michel

Écrit par : Michel | 23/07/2008

Merci pour votre commentaire et ce joli site,
à bientôt,
Laurence

Écrit par : Laurence | 29/07/2008

mohamed

bonne nuit
merci d'avoir ouvert le temps et l'espace
d'avoir permis
ceci

une grande sagesse
sérénité
émane de ton verbe
il me faudra aussi l'oublier plus tard
mais non sans qu'il ait nourri en nous ce qui relève de toute éternité
du luth, de la pluie et du vent...

Écrit par : Francis Florian Jacques Flament | 30/07/2008

la poésie est aux mots ce que la danse est au pas de l'homme...elle les porte sur sa propre musique

bonsoir à toi poète

Écrit par : Monique Delporte | 04/08/2008

la poésie est aux mots ce que la danse est au pas de l'homme...elle les porte sur sa propre musique
bonsoir à toi poète

Écrit par : Monique Delporte | 04/08/2008

Je suis à l'opposé de vous pour certaines idées (face à face peut-être finirions-nous par nous comprendre vous êtes un homme intelligent et cultivé), mais avec vous je dis merde à Bush et merde à Israël. Comme vous je pleure sur les enfants de Palestine et d'Irak assassinés. Et je respecte vos idées.
Bonnes vacances.

Écrit par : Cléo | 08/08/2008

Didier Seha (Belgium) wrote
at 4:42pm on August 4th, 2008
Ami Poète,

En proie à la fureur de respecter la rime,
Le poète emplit ses vers de sa passion ;
Son âme s’abreuve sans nulle aversion,
Aux flammes des enfers, sur les bords de l’abime.

Ecartant parfois ses désirs, le voici à la trime,
Sa plume s’emballe, devient folle, sans nulle perversion,
Puis c’est l’introspection,de l'abime rejaillit l’insurrection,
Le voila qui biffe,gomme, recommence et supprime.

Cent fois, avec courage, il détruit, modifie,
Cent fois, il dessine cette chorégraphie ;
De l’œuvre de son cœur, il écoute l’écho.

Quand enfin ses parfums habillent le silence,
Il supprime le doute, et met au tiroir le dico,
Ce bon juge de paix, dépourvu de clémence.

Mes amitiés poétiques

Didier.

Écrit par : Didier Seha | 09/08/2008

Merci mille fois mon cher Mohamed et à très bientôt... Nous avons tous un besoin fou de la poésie, sans elle, nous ne sommes rien, elle est la musique de l'âme. MC*

Écrit par : Marie-Claude Gay-Dumarchat | 12/08/2008

Bonjour Mohamed

Je vous félicite pour vos talents littéraires et votre créativité , j'ai lu certains de vos poémes ils sont magnifiques !!

Amitiés

Catherine

Écrit par : Catherine Thiry | 20/08/2008

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique