logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

16/04/2008

L'art marocain

medium_nng_images.9.jpg

bijoux marocains


L'histoire des arts au Maroc pourrait schématiquement être classée en deux périodes distinctes à savoir la période de 1912-1956 et jusqu’à aujourdh’hui.

La première période étant celle de la naissance et des balbutiements de la pratique picturale en tant que telle. Cette période verra l’apparition des premiers peintres européens installés au Maroc sous protectorat français.

medium_nng_images1.2.jpg

Pouf en cuir orange
C'est "L'école coloniale" dont la caractéristique essentielle aura été l'initiation d'une peinture provinciale et exotique. Une école qui donne naissance à des artistes marocains autodidactes qui s’intéresseront à cette nouvelle forme d'expression plastique, la peinture de chevalet. C’est ce qui permettra l'émergence d'une première génération de peintres figuratifs naïfs, reproduisant, chacun selon la technique acquise auprès d'artistes européens, les scènes de la vie sociale marocaine, autrement dit, au-delà d’ une certaine forme "d'ethnologie picturale". Cette seule et unique tendance, qui a duré au-delà de l'indépendance du Maroc, a pour principaux représentants Mohamed ben Ali R'Bati, Abdelkrim Ouazzani, Moulay Ahmed Drissi et Ben Allal.
medium_nng_images2.3.jpg

peinture à l'huile

L'enseignement des arts plastiques au Maroc verra le jour en 1945, avec la création de l'Ecole des Beaux Arts de Tétouan - ville sous protectorat espagnol - et celle de Casablanca en 1950. Après l'indépendance et notamment dans les années 60, la pratique picturale marocaine connaîtra un nouvel élan, tant sur le plan de la vision artistique que celui de l'expression.

L'artiste-peintre, qu'il soit autodidacte ou armé d'une solide formation académique en France et en Espagne, s'investira d'un rôle majeur sur la scène culturelle, à savoir celui d'être à la fois l'incontournable relais d'opinion et le médium d'une culture nationale spécifique et ouverte. D'où l'émergence d'une entité plastique marocaine, multiple de par ses formes d'expression avec pour précurseurs Ahmed Cherkaoui et Jilali Gharbaoui, l'un travaillant sur le signe dans la culture populaire et l'autre sur l'abstraction.

medium_nng_images3.jpg

technique mixte

Concernant les galeries d'art, le besoin en est grand, puisqu'à côté de la Galerie Nationale Bab Rouah de Rabat et de la Salle Allal El Fassi, sise au siège du ministère de la Culture, d’autres salles d'exposition privées se multiplient çà et là avec une concentration essentiellement sur l'axe Rabat - Casablanca.



© Mohamed El jerroudi

Commentaires

bonjour Mohamed

l'art du Maroc, il est très beau ,
à Fès, j'ai visité un musée merveilleux,
dans d'autres endroits aussi bien sur mais celui de Fès était tellement riche il m'a laissé des souvenirs magnifiques

à Rabat, c'est la Kasbas des Oudaia qui m'a fascinée , les galeries qui s'y trouvent sont de qualité , tableaux , livres , mais je n'ai pas eu assez de temps pour les musées, je le regrette,
là je vais retourner dans ton beau pays, je vais continuer de le découvrir

belle journée Mohamed

Écrit par : agathe | 16/04/2008

il esxiste effectivement de très belles choses bien travaillées. Mais pour le touriste la plupart se trouve en vrac dans les souks et on a l'iùpression que tout est pacotille !! il faut savoir fouiner, chercher, regarder, il y a des choses superbes (en dehors des bazars)!
merci pour ta présentation

Écrit par : michka | 16/04/2008

Un art que j'apprécie beaucoup.Merci.

Écrit par : cristina | 16/04/2008

C'est passionnant de découvrir un pays de cette façon-là avec un peu d'historique et les sentiments profonds d'une personne attachée à ce pays.

Je suppose que l'art ici, comme partout ailleurs, fait bouger beaucoup de choses et ce que tu nous en montres est beau.

Merci à toi Mohamed, vraiment, pour ce que tu nous donnes. Monique

Écrit par : monique | 16/04/2008

merci pour ces informations. J'aime le Maroc, sa terre, sa lumière, ses hommes, leur art, art de vivre et art tout court! quelle richesse, pas mal ignorée en occident.

merci !

béatrice

Écrit par : beatrice | 16/04/2008

Cet art marocain n'était que trop caché et il est temps qu'on le mette en avant car lorsqu'on se rendait au Maroc, il y a encore quelques années, ce qui nous était montré, hormis les palais et leurs mosaïques, était limité aux objets pouvant générer un business auprès des touristes.
Merci Mohamed de nous tenir informé de tous ces changements et surtout sur la réalité de ton beau pays.
Amitiés,
Michel

Écrit par : Michel | 16/04/2008

magnifique travail d'art !avec des doigts de fée!
merci de nous le faire partager !

bonne soirée

Écrit par : marie-the | 16/04/2008

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique