logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

11/04/2007

Musée des temps futurs

medium_Photo_037.jpg


Dans un milliard
d'années-lumière
C'est-à-dire
demain

ou

tout à l'heure


QAND
les hommes
auront
un coeur
en plastique

Les enfants
iront
avec
leurs mamans
éprouvettes
admirer
les arbres

dans
un musée...!


©Mohamed El jerroudi

Le silence décrit (page:26)
Editions :La croisée des chemins
Casablanca©1998

Lentement, tout doucement, à l'écart des modes, je parle de la vie et de la mort, simplement.

Commentaires

BONJOUR MOHAMED
TERRIBLE !!!NOUS DEVONS TOUT FAIRE POUR EVITER D'ALLER VERS CE MONDE SANS AME !!LA POESIE ,TA POESIE VA NOUS Y AIDER !
Trés amicalement
Jacques

Écrit par : jacques | 11/04/2007

quel avenir pour l'homme et la nature .. non, non , on ne veut pas de çà !!!
ton tableau est superbe
merci Mohamed

Écrit par : michka | 11/04/2007

hello, plaisir de te lire ,et oui espérons que cela n'arrive pas.

Écrit par : jack | 11/04/2007

Oh là là ......comme ce serait triste !!!
J'aime beaucoup ton tableau!
Bonne journée à toi

Nicole

Écrit par : Nicole | 11/04/2007

Flap ... l'oiseau netique zépigloptaire se pose ...

"La muse se nourrit aux blessures des âmes
Les mots s'inscrivent en lettres sur papier thérapie
Transcendent nos passions livrées à mots folies
Et couvrent nos espoirs d'un absolu si femme"

busard

Écrit par : busard | 11/04/2007

très belle approche poétique d'une catastrophe annoncée,

Écrit par : kalima | 11/04/2007

Je rentre très fatiguée ce soir, et vos mots seront mes compagnons de nuit...
Vos dessins sont superbes.

Écrit par : Cristina | 11/04/2007

Seule la nature ne sera pas en plastic ...si elle existe encore !
Texte très réaliste, merci.

Écrit par : Gérard Méry | 12/04/2007

Kao, tu mélanges les trois et tu mets une pointe de "culturiste".....modestement.

Écrit par : Gérard Méry | 12/04/2007

Cher âmi Mohamed,

Dans l’instant,
c’est-à-dire
maintenant,
les hommes
ont un coeur
de pierre.

Dans l'instant,
c'est-àdire
maintenant,
les enfants
admirent
leur père
dans le musée
de la vie
en train de
battre leur mère...!

Et les casseroles
Et les assiettes
volent en éclats
Et les voisins arrivent
pour les réconcilier
Bref
ils appellent la police
et les pompiers

et ils les emmènent
devant le juge
Mais le juge est absent
car il est allé divorcer
parceque sa femme
l'a frappé à la têtes
avec un gourdain
qu'el acheté
chez l'épicier
du coin...!


Belle journée - Chaleureusement - MARIE La Poétaniste

Écrit par : MARIE - La Poétaniste | 12/04/2007

j'aime beaucoup cette dernière strophe de H , très beau et profond , c'est à dire maintenant en effet , une vue très réaliste de ce que nous sommes en train de faire , bravo H

Écrit par : aloredelam | 12/04/2007

Cher âmi Lambert,

Je te remercie pour ton billet qui me touche profondément, et je vois aucun inconvénient à ce que tu écrives Hojika, qui est en définitive la résonnance exacte de mon véritable nom...

Merci à Toi, âmi de la poésie - MARIE La Poétaniste

Écrit par : MARIE - La Poétaniste | 12/04/2007

EN échos et en pensées.
Bien à toi

Écrit par : Claude | 13/04/2007

Faisons en sorte que rien de tout cela n'arrive pas! toujours un vrai plaisir de te lire Mohamed
bonne journée pour toi et pour tous

Écrit par : Jaclyne | 19/04/2007

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique