logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

08/03/2007

Le serment du sel

medium_lesyeux.JPG

Jamais je n'ai trahi
le serment du sel
ou ignoré
les profondeurs du coeur
ni les liaisons intérieures

Le sel...?
Je sais reconnaître en lui
sa juste valeur

Jamais je n'ai tendu
ma main vide
avant de l'exposer
à la chaleur de mes lèvres

Le baiser que je partage
dans les moments absurdes
désarme
les monstres de la peur

Ma parole infallible
ne saurait troquer
une pincée de sel
contre le toit du ciel.


©Mohamed El jerroudi

Commentaires

le sel de la terre...

Écrit par : jeanne_01 | 09/03/2007

Et lorsque le sel fond dans l'Eau vive du Coeur, naît l'Unité...

chaleureusement,

Écrit par : Phène | 09/03/2007

Quand Gandhi a ramssé du sel sur une plage, c'est tout un peuple qui s'est libéré...
C'est un poème de liberté? La liberté intérieure, la plus précieuse?
L'image est très belle, "une pincée de sel, contre le toît du ciel". De ces images qui vous accompagnent un bout du chemin.
Merci.

Écrit par : Belle | 09/03/2007

poème de liberté et aussi de nourriture essentielle.
ton blog est vraiment bien,
merci pour ce moment .
@+

Écrit par : if6 | 09/03/2007

Cher Mohamed,

Renoncez au sel, c'est renoncer à la vie...

Bien à toi - HOJIKA La Poétaniste

Écrit par : HOJIKA | 09/03/2007

Etrange poème qui semble venir du fond des âges et qui est en même temps si moderne. Am... F...

Écrit par : monique-âne | 09/03/2007

Le sel c'est la vie, disent certains, et d'ailleurs ne dit-on pas le sel de la vie pour désigner le merveilleux ? Bon sujet d'inspiration, très original et super bien traité ; il ne faut pas oublier l'essentiel de la vie, et tu es toujours là pour nous le rappeler, Mohamed, à l'habitude et nous aimons ça

Écrit par : Kaoline | 10/03/2007

ce poème sublime me fait penser à une expression en berbère rifain : "on a mangé du sel ensemble", c'est à dire nous avons scellé un pacte de paix, expression héritée d'une époque ou chez les Rifains (hommes de parole) une simple poignée de sel suffisait pour réconcilier les pires ennemis, le sel comme garant de la paix entre les hommes.

Écrit par : kalima | 10/03/2007

Joliment dit. Sans sel, pas de vie!
Merci pour ce riche poême, Mohamed

Guy

Écrit par : Guy Leroy | 10/03/2007

Le sel est à l’eau
Ce que le poète est aux mots

Pour te dire simplement que je suis muette et que je trouve dans « le serment du sel » beaucoup d’émotion(s)

Bien à toi,

Aslé

Écrit par : Aslé | 11/03/2007

Le sel, même en métaphore nous l'employons !!
Sans sel tout est fade pas de relief!!
Le poème est beau , le tableau encore une fois lui va bien !!

A bientôt Mohamed.

Écrit par : Agathe BONNET | 11/03/2007

le sel , les caravanes , la cote du sel , les mines de sel ... une véritable richesse qui transforme le monde comme gandhi l'a tenté , j'y vois tout un rituel , lent et profond qui recoupe du fond des ages toutes les profondeurs à la mesure de l'humain ,
et quelle peinture bravo ! le corps du geste , du signe donne force à la parole qui dès lors s'incarne , magie de la calligraphie qui chez nous se fait fuyante , on est dans la peinture tout simplement ,
ce texte est puissant et dessine les contours de toute une humanité riche et soucieuse , vive et droite ...

Écrit par : aloredelam | 11/03/2007

Le sel c'est l'integrite.
Integrite dans l'amour.
Integrite de soi pour etre entier et atteindre la paix avec soi et avec les autres.
C'est ce que j'ai vu dans tes mots ...

Écrit par : Nathalie K. | 11/03/2007

Il y a aussi la route du sel en Camargue, bonne source d'inspiration, le sel, le sel sacré ; il existe un proverbe ou un dicton en Espagnol : "sal da gracia a todo" à traduire à peu près ainsi : "le sel rend tout gracieux" ; ma grand-mère le disait souvent, ainsi ne pas oublier la petite touche de sel dans les pâtisseries pour relever la douceur, le sel est essentiel partout, et il en faut si peu, en plus .......................

Écrit par : Kaoline | 12/03/2007

ouhibbou, achkourouka Mohamed

Écrit par : Nina Louve | 12/03/2007

Le sel comme symbole de la parole respectée. Le sel n'est-il pas, avec le soufre et le mercure, l'un des trois éléments de base pour parvenir au Grand Oeuvre des Alchimistes ?
J'aime tes poèmes qui touchent au mystère et atteignent le coeur, Mohamed.
Amitiés

Écrit par : Cristal | 13/03/2007

tout à été dit, bravo

Écrit par : cocole | 14/03/2007

Mais attention, il ne faut pas renverser la salière . Trop de sel c'est la mort.....

Écrit par : Guy Leroy | 14/03/2007

Quand on est vivant , on meurt chaque jour.
Quand on meurt c'est pour toujours.....

Écrit par : Mohamed El jerroudi | 16/03/2007

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique