logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

29/11/2006

Corps aride

medium_jardin.jpg


Dans tes bras
j'écris l'intensité
de mon vécu

Sur mon corps
souffle la tempête

Je garde le sourire
et j'oublie le rire

Je brûle
les levres arides

Vivre le vide
et t'etreindre
juqu'à m'éteindre

J'écris sur ton corps
des mots en philigrane

De ma gorge
je t'offrirai une chanson
pour demain

Et dans mon coeur
je garderai un poème

pour toujours.



© Mohamed El jerroudi

27/11/2006

Mémoire d'eau

medium_femmecolomb.2.jpg


J'ai appris
dans les livres
de la science

Dans les livres
de la magie


Dans les livres
de l'histoire

Et les livres
écrits

Que toute chose
est venue de l'eau

C'est
de la même eau
que je suis venu
au monde

Et c'est ainsi
que mon corps

De mémoire
d'eau
n'est qu'une simple
gorgée d'eau

Que mon corps
n'est qu'un rêve
dilué dans une simple
gorgée

d'eau.



© Mohamed El jerroudi

22/11/2006

On achève bien les poètes

medium_visage.3.jpg



Quand j'ai demandé
des poèmes d'Aimé Césaire
on m'a mis en quarantaine

Autrefois on écoutait
les rêves des poètes

Maintenant le monde
et ses valeurs ont changé

Maintenant on crache
sur les poèmes des poètes

Maintenant on creuse
des tombes pour les poètes

Est ce un crime d'aimer
Aimé Césaire...?

Ces cons...! achèvent
bien les poètes...!

Mais que m'importe
la langue du caméléon

La solitude est ma demeur
et je m'enfiche du qu'on dira t-on

Toi mon maître Aimé Césaire
Tu m'as dit un jour:
"Il ne faut jamais donner
de la confiture

aux cochons...!"

Maître
Ange noir
au coeur blac
je suivrai à la lettre

tes leçons...!



Mohamed El jerroudi

© 2006

21/11/2006

Tatouage

La peur
a grandi avec nous

Tatouage
gravé sur nos visages

Tabou
qui a fermé toutes ses portes
à nos désirs

Cauchemar
qui nous réveille
au milieu de notre sommeil

Et nous continuons
à avoir peur...!



© Mohamed El jerroudi

09/11/2006

Les yeux des autres

Première prière
Les vagues blanches
innondent les yeux saignants
Une douleur rouge
traverse lentement les corps
comme un sang glacé

Terre
Premier mirage
Dernier voyage
Le visage du monde
se réveille tard
sous leregard des autres

Le soleil de l'Orient
Avale ses rayons
Avale sa peur
il attend
que le vent de l'Est
dépose sa rage

Dans le ventre du ciel
les nuages s'entredéchirent
Dans la tête des hommes
les rêves s'enretuent
Qunds le soir dépose ses armes

il n'y a ni vainqueur
ni vaincu

Les yeux des autres
nous regardent
Miroirs déroutants
où nos visages
se métamorphosent
Tombeaux
où nos corps se reposent

Et nos rides se déroulent
à l'infini

Enterrés
dans nos livres
Faudra-t-il nous relire
des milliers de fois
pour nous assurer
que nous sommes
bien en vie

Enterrés
dans notre langue
Serions-nous des fossiles
surpassés par le passé

Coincés
entre l'ombre et la lumière
Uu vent léger viendra
comme la brise du matin
nous réveiller

Voisins
de l'ombre et de la lumière
Chantez-moi votre sueur
pour que tous les mensonges
s'inclinent à vos pieds

Chantez-moi le sens de la vie
Chantez-moi le sens de la mort
Je suis assis juste
à côté de vos tombes...

Je vous écoutent.

Mohamed El jerroudi

L'opinion, Rabat
© 25 mars 2005

05/11/2006

Bon dimanche

medium_galerie-membre_maroc_desert-2.jpg



Et à un de ces jours je l'espère...!


medium_maroc_img_1.2.jpg

19:10 Publié dans amitié | Lien permanent | Commentaires (2)

03/11/2006

Je ne fais que passer

Moi
je ne fais
que passer

Dois-je
decliner
mon identité
à chaque

coin
de rue

Alors
que je ne porte
de bagage
que moi
même...?

Et que m'importe
ce qu'il a dit
ce qu'elle a dit

Ou
ce qu'ils/elles
ont dit

OUI...!

Moi
je ne fais

que passer.



© Mohamed El jerroudi

02/11/2006

Les yeux ouverts

Jai épinglé
au milieu d'une pierre
un lambeau de ma vie

Depuis
je me nourris de délires

Ja garderai
les yeux ouverts
même après ma mort

Afin
de déchiffrer l'absolut
.


© Mohamed el jerroudi

01/11/2006

Toussaint..:

medium_coussin-chrysantemes-mauves.jpg
medium_coussin-chrysantemes-mauves.3.jpg




A la Toussaint, le froid revient et met l'hiver en train.
La Toussaint venue, laisse-là ta charrue.
Avec le premier novembre, recommencent les veillées qui réuniront les personnes au coin du feu pour les longues soirées d'hiver.


Alors bonne fête à toutes et à tous.

Mohamed El jerroudi

21:35 Publié dans amitié | Lien permanent | Commentaires (6)

Les sanglos des ruines

Mes paupières grincent
comme des portes
sans serrures

Les sanglots des ruines
irriguent les veines
des souvenirs

Celui qui a traversé le miroir
n'en ai jamais revenu

L'éternel est un livre fermé
chargé d'une énigme
impossible à déchiffrer.



©Mohamed El jerroudi

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique