logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

25/10/2006

La chute des fruits mûrs

Je ne suis ni visionnaire
ni guérisseur
Les maux de l'époque
Se sont amoncelés
sous les yeux
des faiseurs de miracles

Chaque matin
ils nous annoncent
la fin du monde

Alors que les morts
la connaissent bien avant
le commencement du déluge

J'ai vu des hommes
piétiner leur dernier jour
après avoir danser
jusqu'à l'aube

Ils se sont eteints
comme des étoiles
éphémères

J'ai entendu leurs chutes
marteler le sol
comme des fruits mûrs

Je me demande
s'ils ont bien

vécu.



© Mohamed El jerroudi

Commentaires

Consulter tous les sites.

Écrit par : Littérature | 25/10/2006

S'éteindre comme des étoiles éphémères ... comme c'est beau ! bises de miche

Écrit par : miche | 25/10/2006

Trés beau poëme j'aime bien venir faire une promenade sur ton blog.
Bonne soirée.


Jean Claude

Écrit par : Jérémie Ménerlache | 25/10/2006

Tu nous gâtes encore aujourd hui Mohamed ... par le dessin et la poésie ...comme d'habitude tu es pro !!!

Écrit par : michka | 25/10/2006

Puisses tu te retourner au soir de ta vie et répondre oui à la dernière question ! Et si tu traverses comme en vacances les jours que ta mère t'as donné, tes enfants parleront longtemps de toi comme d'un sage.

Écrit par : christian | 25/10/2006

Mes enfants auront la vie qu'ils auront.Tout ce que je souhaite c'est qu'ils porteront un regard plein d'affection , pour l'individu qui est leur père/grand père.
Quant à ma mère, elle , ne sait pas que j'écris( elle est paysanne , fille d'un paysan, née au sommet d'une montagne le RIF ).Elle me voit comme je suis,sont fils ainé, tout simplement.

Écrit par : Mohamed El jerroudi | 25/10/2006

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique