logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

12/10/2006

Les insomniaques

Voyageur qui n'existe
Qu'à travers les paroles
des autres

Comment faire le deuil
de ces ville blanches
qui disparaissent
avant la tombée de la nuit

Au moment
où les les insomniaques
se préparent à feuilleter
leur mémoire.



©Mohamed El jerroudi

Commentaires

Eh bien tu vois Mohamed, il est 5 heures du mat, et je n' arrivais pas à dormir..mes pensées vagabondaient et revenaient toujours au même endroit, à la même source qui me régénère chaque jour et qui est un espoir..
Alors à défaut de feuilleter mes mémoires, je suis venu vous voir..
Amitiés et quel titre pour moi...tu l' as fait exprès!
Jean-Claude

Écrit par : Jean-Claude | 12/10/2006

Bonjour Jean-Claude
Oui ...Le titre je l'ai fait exprès pour toi.
Disons par solidarité.Tu n'as pas remarqué à qu'elle heur
du mat je poste mes notes?

Belle journée

Mohamed

Écrit par : Mohamed El jerroudi | 12/10/2006

Agathe

Ces villes blanches habitent nos rêves.Et nos rêves prennent de l'empleur quand on prend le bateau pour traverser
la méditerrannée.
OUI des villes blanches accessibles/inaccessibles.Mais elles restent des villes qui nourrissent notre imaginaire.

Belle journée

Mohamed

Écrit par : Mohamed El jerroudi | 12/10/2006

Bonjour Mohamed.

Je te remercie de ton petit commentaire qui m'a réchauffé le coeur. J'écris mes poésies, mes vers toujours sous le coup d'une émotion et souvent spontanément.
Je pensais l'autre soir à l'une de mes filles aujourd'hui âgée de 25 ans, quand elle avait 10 ans et que je lui écrivais des poèmes pour elle ....

C'est pour elle que j'avais aussi écrit cela :

Quand l'oiseau viendra se poser
Sur ton épaule ma beauté,
N'oublie pas de lui proposer
Ton amour pour l'éternité ...

Tant qu'il y aura des poètes, tout espoir n'est pas perdu ...

Sincère amitié. Axelle

Écrit par : Axelle | 12/10/2006

Tu parles d'insomniaques, moi de noctambules, sur ma note de ce soir.

Ou plutôt je fais parler la musique.

Quand l'insomniaque est voyageur, il devient noctambule.

Et alors c'est la mémoire qui revient ou le rêve qui commence.

Dominique

Écrit par : dmerlen | 12/10/2006

Dominique

Moi mon rôle c'est d'écrire.
Ce n'est qu'un poème.Il ne m'appartient plus une fois posté.Chacun est libre de le commenter comme il lui semble....

Bonne journée à toi .

Mohamed

Écrit par : Mohamed El jerroudi | 13/10/2006

très beau .....
merci à toi ....

Écrit par : bernard | 13/10/2006

Effectivement ...venir se visiter la nuit quand le sommeil ne vient pas c'est une belle démarche !

Amicalement


Nicole

Écrit par : Nicole | 13/10/2006

En deux mots, j'aime ... feuilleter leur mémoire. ça, il faut l'écrire.. C'est beau comme du Mohamed. bises de miche

Écrit par : miche | 15/10/2006

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique